Alzheimer : des troubles décelables plus de dix ans avant le diagnostic

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/11fc09e23993d47071b01c7eb8e4f35b.jpgDes signes précurseurs d’ordre intellectuel apparaissent de six à douze ans avant le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, ont établi des chercheurs français.

Ces indices se présentent sous forme de problèmes de concentration et des troubles de mémoires, montre une étude menée avec la collaboration de 3777 Français.

Ces résultats indiquent donc qu’un diagnostic précoce d’Alzheimer pourrait être établi dix ans ou même plus avant le début du stade de démence avérée.

Toutes les personnes suivies avaient 65 ans au moment du début de la recherche. Elles ont été examinées tous les 1 à 3 ans pendant quatorze ans. En tout, 350 ont développé la maladie.

La consultation de leurs dossiers permet de constater que leurs résultats à quatre tests neuropsychologiques commençaient à décliner sérieusement, par comparaison avec les sujets qui ne sont pas devenus déments, 10 à 13 ans avant le diagnostic.

En outre, les personnes se plaignaient de troubles de mémoire et de sentiments dépressifs de 8 à 10 ans avant le diagnostic. D’autres avaient des difficultés à réaliser des tâches un peu complexes, comme téléphoner ou gérer les médicaments, de 5,5 à 6,5 ans avant le diagnostic.

« Les troubles décrits se manifestent 6 à 12 ans en moyenne avant le diagnostic, c’est-à-dire 3 à 9 ans avant ce que l’on arrive à détecter aujourd’hui dans les centres spécialisés. » selon le Pr Jean-Marc Orgogozo, Inserm

Ces travaux sont la première démonstration convaincante à grande échelle d’une « longue évolution silencieuse de la maladie ».

Selon lui, un nouveau test de dépistage sera validé d’ici 2 à 3 ans. Des essais chez des individus apparemment normaux pourront être effectués, bien avant le stade de la démence.

Source : Radio Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *