Attention aux mélanges dangereux de médicaments et compléments alimentaires

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/c2be31ee26b048397cf4e572f16754c7.jpgLes mélanges dangereux de médicaments sont fréquents chez les personnes âgées, selon une étude américaine publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Un facteur de risque est la grande quantité de médicaments et de compléments alimentaires qu’ils prennent.

Selon l’étude, ayant interrogé 3005 personnes, une personne sur 25, âgées de 57 à 85 ans, prendrait une combinaison de médicaments ou de médicaments et compléments alimentaires qui présente un risque pour la santé. Chez les hommes âgés de 75 à 85 ans, la proportion passe à 1 sur 10.

Neuf personnes sur 10 prenaient au moins un médicament sur ordonnance. Un tiers prenait au moins 5 médicaments de prescription. Et deux tiers des personnes qui prenaient des médicaments sur ordonnance prenaient aussi des médicaments sans ordonnance ou des compléments alimentaires.

« Les gens ont tendance à penser que les médicaments et compléments sans ordonnance représentent moins de danger que les médicaments qui nécessitent une prescription, mais cela n’est pas nécessairement vrai », dit Stacy Tessler Lindau de l’Université de Chicago, auteure principale.

Les combinaisons potentiellement dangereuses les plus couramment rapportées étaient:

– le Coumadin (warfarine) et l’aspirine (acéminatophène): risque accru de saignements

– le warfarin et le médicament statine Zocor (simvastatine): risque accru de saignements

– le potassium et le médicament pour l’hypertension Prinivil (lisinopril): risque accru de niveau sanguin de potassium élevé

– la niacine (vitamine B3) et le Lipitor (atorvastatine): risque accru de troubles musculaire

– le ginkgo biloba et l’aspirine (acéminatophène): risques accrus de saignements.

Une raison pour cela est que les médecins ne demandent pas toujours systématiquement quels sont tous les médicaments qu’une personne prend, selon les chercheurs. Les patients doivent être proactifs, conseillent-ils, et toujours avoir sur soi la liste de tous les médicaments qu’ils prennent. Une autre mesure de précaution peut être d’acheter tous ses médicaments à la même pharmacie.

Source: Psychomedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *