Faites l’amour…

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/faites-l-amour_s.jpgCent fois sur le métier… Certains hommes pourraient accueillir gaiement les nouvelles conclusions d’une étude australienne, qui indiquent que la fréquence des rapports sexuels a une incidence sur la qualité du sperme.

L’étude, rendue publique au congrès de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie, a été menée auprès de 118 Australiens dont le sperme était altéré.

Le Dr David Greening, de la clinique privée de Sydney IVF, et ses collègues ont constaté qu’un rapport sexuel quotidien, pendant une semaine, réduisait le nombre de lésions dans l’ADN du sperme des patients.

Après sept jours, les médecins ont observé chez 81 % des sujets une baisse de 12 % de la quantité de sperme endommagé. Les experts en déduisent que le sperme a moins de chance de s’endommager s’il est évacué rapidement de l’organisme.

Le Dr Greening et ses collègues poursuivent l’analyse des résultats pour déterminer combien de compagnes de participants sont tombées enceintes. Entre-temps, il recommande à ses patients de faire l’amour plus souvent. La consigne sourirait aux hommes jeunes, mais pas aux plus âgés.

Le professeur Bill Ledger de l’Université de Sheffield, en Grande-Bretagne, est encore moins enthousiaste que ses collègues australiens. « Cela améliorera peut-être les taux de grossesse, mais nous devons encore faire des études supplémentaires. »

Il fait aussi valoir que recommander aux couples d’augmenter leurs rapports sexuels peut ajouter à leur stress de vouloir un enfant, et donc leur nuire.



Source : Radio Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *