La curcumine permettrait de lutter contre la maladie d’Alzheimer

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/la-curcumine-permettrait-de-lutter-contre-la-maladie-d-alzheimer_s.jpgLa vitamine D et la curcumine, un élément chimique se trouvant dans le curcuma, pourraient se révéler utiles pour prévenir et traiter la maladie d’Alzheimer, selon une étude publiée dans l’édition de juillet du Journal of Alzheimer’s Disease.

Une équipe de chercheurs de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA) et de l’université de Californie à Riverside ont découvert que la combinaison des deux substances stimule le système immunitaire contre la propagation des plaques amyloïdes dans le cerveau, dont on pense qu’elles provoquent la démence chez les malades d’Alzheimer.«Nous espérons que la vitamine D3 et la curcumine, deux nutriments existant dans la nature, offrent de nouvelles possibilités de prévention et de traitement de la maladie d’Alzheimer», a déclaré le Dr Milan Fiala, auteur principal de l’étude et chercheur à l’école David Geffen de médecine de UCLA.

La curcumine de synthèse s’est révélée plus efficace que la curcumine naturelle, car elle est absorbée plus rapidement, et se décompose moins vite que la curcumine naturelle, précise l’étude.

De nombreuses études montrent qu’un apport supplémentaire de curcumine (un régime à base de curcuma ne fournit pas assez de la substance) est anti-oxydant et anti-inflammatoire, et pourrait réduire la fabrication de plaques amyloïdes.

La vitamine D3, une forme de vitamine D, est bien connue pour son rôle bénéfique sur les os et le système immunitaire. Elle provient principalement du soleil, et est synthétisée grâce à la peau.

«Etant donné que la vitamine D et la curcumine fonctionnent différemment avec le système immunitaire, nous pourrions découvrir qu’une combinaison des deux, ou chacune prise séparément, puisse être plus efficace, selon le patient», a déclaré Milan Fiala, précisant par ailleurs que davantage de recherches doivent être menées, avant de pouvoir préconiser un quelconque dosage.

Source : Cyberpresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *