La pilule est-elle l’amie de la sexualité ?

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/3973a24a71537dbde0a62ab742b59884.jpgLe rythme de vie, le partenaire, l’univers des fantasmes… Tous ces facteurs –et bien d’autres sans doute- influencent la libido. Ils sont nombreux, et surtout ils varient d’une femme à l’autre. Et la contraception, dans tout ça ?

Des chercheurs polonais se sont intéressés à l’impact qu’une contraception bien particulière, associant 30mg d’estrogène et 3mg d’un progestatif proche de la progestérone humaine naturelle – la drospirénone – pouvait avoir sur la sexualité et la qualité de vie. Et ils ont été surpris de constater que le choix d’une contraception adaptée avait une influence réelle sur le niveau de satisfaction des utilisatrices.

Le Dr Skrzypulec et ses collègues de Katowice, ont interrogé par questionnaire 126 femmes âgées en moyenne de 31 ans. La moitié étaient protégées depuis au moins 9 mois par cette pilule combinée. Les autres, qui ont constitué le groupe-contrôle, avaient opté – depuis plusieurs mois également – pour d’autres contraceptifs oraux contenant des progestatifs plus classiques et comportant également 30 mg d’œstrogène.

Au final, les auteurs ont constaté que les scores de qualité de vie et le niveau d’épanouissement sexuel « étaient plus élevés » dans le premier groupe. Il en allait de même d’ailleurs, des indicateurs dédiés à l’activité et au désir sexuels. Cette différence serait-elle due aux effets de la drospirénone ? C’est en effet ce que suggèrent les auteurs.

Dans Contraception qu’il a publié aux éditions Masson, le Dr David Serfaty souligne que les pilules contenant de la drospirénone bénéficient d’un « effet anti-rétention d’eau. Mieux tolérée, la pilule serait donc mieux prise, plus régulièrement. Il s’ensuivrait un meilleur équilibre hormonal, susceptible d’avoir un impact bénéfique sur l’activité sexuelle. Une hypothèse qui mérite toutefois d’être confirmée -ou infirmée- par des travaux sur de plus larges cohortes.

Source : The European Journal of Contraception and Reproductive Health Care, 2008 ;13(1) :49-57 – Contraception, de David Serfaty aux éditions Masson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *