La pomme : pour lutter contre le cancer du sein

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/c5b97d6db20d725e8d96a5065fe96e61th.jpgManger des pommes aiderait à lutter contre le cancer du sein. C’est en tout cas ce que prétendent les recherches du Pr Liu. »Une pomme par jour éloigne le médecin toujours… » : et si finalement Sir Winston Churchill disait vrai ? En tout cas, une étude réalisée aux Etats-Unis sur le sujet va dans son sens.

Le Professeur Liu de l’Université Cornell d’Ithaca et son équipe ont remarqué qu’en donnant des morceaux de pomme à des rats, cela entraînait un ralentissement de la croissance des adénocarcinomes (des tumeurs malignes causant le plus de décès dans les cas de cancer du sein). En d’autres termes, plus les rats mangeaient de pommes, plus la croissance de la tumeur ralentissait.

Le Pr Liu explique : « Nous avons non seulement observé que les animaux traités avaient moins de tumeurs, mais aussi que les tumeurs étaient plus petites, moins malignes et croissaient moins vite par rapport aux tumeurs des animaux non-traités. »

Cette étude met en avance l’influence de la consommation de pommes sur les cancers et montre également l’importance des éléments chimiques végétaux, comme les flavonoïdes ou les phénols, dont le « potentiel antioxydant » joue un rôle non négligeable dans les cellules de l’organisme.

Dans tous les cas, les vertus de ce petit fruit à croquer sont vantées par nombre de médecins et nutritionnistes. Pourquoi ? Parce que la pomme contient des antioxydants naturels (flavonoïdes) qui aide notre organisme à neutraliser les molécules nuisibles.

Les flavonoïdes sont présent également dans d’autres fruits comme les oranges,  les raisins, les fraises, les prunes, les bananes. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que les fruits sont bons pour la santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *