Le bonheur serait contagieux, selon une étude

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/e75b7c641934f78425dd9a53503bde8ath.jpgLONDRES — Ce sourire sur votre visage, et ce bonheur dans votre vie, il vous faut peut-être en remercier de parfaits inconnus: car le bonheur est contagieux, et plus vous êtes entourés de gens heureux, même à votre insu, plus vous l’êtes vous-même, selon une étude publiée vendredi dans le très sérieux « British Medical Journal ».

Des chercheurs américains ont suivi plus de 4.700 habitants de Framingham, Massachusetts, dans le cadre d’une étude menée de 1983 à 2003. Et à la lecture des résultats sur les tendances au bonheur, les scientifiques ont découvert que non seulement les gens heureux transmettent leur joie à des gens qu’ils ne connaissent pas personnellement, mais que cette ‘contamination’ peut durer une année.

« Le bonheur, c’est comme une onde de choc », a déclaré le Pr Nicholas Christakis, professeur en sociologie de l’Université de Harvard, un des auteurs de l’étude. « Etre heureux ne dépend pas juste de vos propres actions, comportements et pensées, mais de ceux et celles de personnes que vous ne connaissez même pas ».

Christakis et James Fowler, professeur associé de science politique, de l’Université de San Diego (Californie), avaient déjà démontré que l’obésité et la consommation de cigarettes se propageaient socialement de cette manière.

Pour cette étude, ils ont étudié des questionnaires demandant aux gens d’évaluer leur bonheur et ont pu repérer un groupe de gens heureux et un autre groupe de gens malheureux plus distincts l’un de l’autre que ce à quoi ils se seraient attendus s’il ne s’était agi que du simple hasard.

Le bonheur se propage sur trois cycles, jusqu’aux amis des amis des amis.

Les gens heureux avaient tendance à se trouver au centre de réseaux sociaux et avaient de nombreux amis qui étaient, eux aussi, heureux. Avoir des amis ou des parents qui habitent à côté augmentaient les chances d’être joyeux. Les conjoints heureux représentent aussi un facteur positif, mais pas autant que les amis de même sexe. En revanche, aucun effet n’a pu être observé avec les collègues de travail.

Christakis et Fowler estiment que chaque ami heureux augmente de 9% votre probabilité d’être heureux. Avoir des amis grognons la diminue de 7%.

Etre heureux a d’autres avantages: « Le bonheur a un effet protecteur sur votre système immunitaire et sur le fait que vous fabriquez moins d’hormones du stress », a déclaré Andrew Steptoe, professeur de psychologie à l’University College de Londres, qui est extérieur à l’étude.

Mais pour d’autres experts, les gens ne devraient pas partir du principe qu’il suffit d’avoir les bons amis pour être heureux: « La santé psychologique de vos amis est un indicateur de votre propre santé mentale, mais dire que vous pouvez décider de qui sont vos amis pour devenir plus heureux serait aller trop loin », estime Stanley Wasserman, statisticien Université de l’Indiana, qui étudie les réseaux sociaux.

L’étude ayant été menée dans une seule communauté, d’autres recherches sont nécessaires pour confirmer ces résultats. L’étude a par ailleurs été conduite avant la flambée des sites de réseaux sociaux en ligne, notamment Facebook et MySpace.

« Ces technologies améliorent les contacts amicaux. Elles pourraient donc favoriser la forme de contagion émotionnelle que nous observons », a déclaré Christakis. Bien qu’il ne puisse pas dire si être sur Facebook rendrait plus heureux.

Pour Fowler en tous cas, cette étude est la première tentative d’analyse du karma: « Le fait que le bonheur se propage de personne en personne laisse penser que notre propre rayonnement puisse au final nous revenir ». AP

Source : Yahoo

1 pensée sur “Le bonheur serait contagieux, selon une étude”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *