Les hommes plus riches sont plus gros

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/9a54bb4e0f77ed07cc33f7abb7167b4bth.jpgLes chercheurs le savent depuis longtemps. Plus on est riche et plus on a de chances d’être en santé. Mais à une exception près: les hommes riches ont autant -sinon plus- de risque de faire de l’embonpoint ou d’être obèses que les hommes pauvres. Et ce n’est pas le cas chez les femmes.

Ce paradoxe observé dans plusieurs pays intrigue les spécialistes de santé publique. Une étude de Statistique Canada tente une explication: les hommes riches ont plus tendance à manger au restaurant et ont aussi plus de chances d’être des ex-fumeurs, deux facteurs qui favorisent l’embonpoint.

Statistique Canada s’est basé sur les données obtenues dans l’Enquête sur la santé des collectivités canadiennes, réalisée en 2004 auprès de 35 000 personnes. Pour 12 000 personnes, l’enquête disposait des mesures réelles de poids et de taille des personnes, ce qui permettait de calculer leur indice de masse corporelle et de savoir si elles souffraient d’embonpoint.

«Il s’est dégagé une forte association positive entre le revenu du ménage et la consommation de repas au restaurant, affirment les chercheurs. Les personnes qui vont souvent au restaurant ont tendance à consommer plus de calories et avoir un indice de masse corporel plus élevé.»

Mais ce facteur «n’explique pas les différences entre les hommes et les femmes», notent les chercheurs. Peut-être que les femmes choisissent plus volontiers le «menu santé» ?

Autre piste: les personnes à haut statut socioéconomique sont beaucoup plus susceptibles d’avoir arrêté de fumer. Renoncer à la cigarette fait prendre du poids. Et selon certaines études, le gain de poids des ex-fumeurs est plus important chez les hommes que chez les femmes.

Source : Cyber Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *