Pansements pour organes

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/pansements-pour-organes_s.jpgLa médecine chirurgicale s’enrichira peut-être d’un nouvel outil de travail d’ici quelques années. Une équipe japonaise a mis au point une membrane artificielle adhésive ultrafine et pratiquement invisible destinée à couvrir les plaies internes survenues accidentellement ou lors d’une intervention chirurgicale.

Le film presque transparent d’une épaisseur de 75 nanomètres (75 milliardièmes de mètre) disparaît en se dissolvant dans le corps. Selon ses créateurs de l’Université de Waseda, il s’agit du pansement adhésif le plus fin du monde.

Cette membrane est conçue de chitosane (substance créée à partir de molécules extraites de carapaces de crabe) mélangé à une sorte de gélatine tirée d’algues.

Cette association favorise la cicatrisation et ne provoque pas d’allergie.

L’équipe de Waseda espère effectuer des essais cliniques sur l’homme d’ici trois ans.

Actuellement, les chirurgiens suturent les coupures avec du fil ou des agrafes ou pansent les plaies avec de la colle de fibrine (une protéine cicatrisante).

Source : Radio Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *