La musculation : un traitement efficace contre la sclérose en plaques ?

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/la-musculation-un-traitement-efficace-contre-la-sclerose-en-plaques_s.jpgSelon une nouvelle étude, la pratique d’un sport ne serait pas néfaste aux personnes souffrant de sclérose en plaques, bien au contraire.

Pendant longtemps, les médecins ont préconisé aux patients atteints de sclérose en plaques d’éviter les activités trop physiques. Finalement, des scientifiques de l’université d’Aarhus ont découvert que contrairement à ces idées reçues, le sport est bénéfique dans la lutte contre la maladie.L’étude a porté sur 38 personnes souffrant de sclérose en plaques. La moitié d’entre elles se musclaient les jambes lors d’entraînements intensifs deux fois par semaine, les autres évitaient les activités sportives. Les chercheurs ont opté pour la musculation puisque c’est, par excellence, le sport idéal pour renforcer ses muscles. Continuer la lecture de « La musculation : un traitement efficace contre la sclérose en plaques ? »

Bouger, même un peu, suffit à vivre plus longtemps

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/lightbox-http-images-sante-decouverte-com-bouger-meme-un-peu-suffit-a-vivre-plus-longtemps-l-jpg-img-align-d-http-images-sante-decouverte-com-bouger-meme-un-peu-suffit-a-vivre-plus-longtemps-s-jpg-img-lightbox_s.jpgUne étude du département de santé publique du Bureau des anciens combattants de Palo Alto, en Californie, montre que trente minutes d’activité physique par semaine peuvent réduire de moitié le risque de mort prématurée pour une personne sédentaire.

L’équipe du Dr Myers a supervisé le suivi de 4384 quinquagénaires et sexagénaires en bonne santé, sans antécédents de troubles cardiovasculaires, pendant 9 ans. Selon leur niveau d’activité physique, les participants ont été regroupés en cinq catégories. Les sédentaires complets, les sédentaires bougeant un peu, les personnes moyennement actives, les actifs et les très actifs.

Les chercheurs ont ensuite analysé le taux de mortalité au cours des 9 années en fonction de ce regroupement. Le taux est plus élevé chez les sédentaires que chez les très actifs, ce qui laisse imaginer l’ampleur protectrice de l’activité physique pour la santé. Continuer la lecture de « Bouger, même un peu, suffit à vivre plus longtemps »

Il n’est jamais trop tard pour se mettre au sport

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/c4232720f2ec77615e05a07a73dc04b1.jpgUne étude menée par le Dr Michaëlsson de l’université d’Uppsala en Suède révèle que commencer à faire de l’exercice même tardivement peut prolonger l’espérance de vie.

Les hommes très actifs à 50 ans gagnent deux à trois années de vie supplémentaires par rapport aux hommes peu ou pas actifs au même âge et une année par rapport aux hommes moyennement actifs. Le fait de démarrer l’exercice physique à 50 ans seulement ne semble pas modifier ce gain puisque, au bout de dix ans, les hommes devenus actifs tardivement arrivent à la même espérance de vie que les hommes actifs avant l’âge de 50 ans. Pratiquer une activité physique aurait alors un impact sur l’espérance de vie similaire à celui de l’arrêt du tabac.L’étude a duré trente-cinq ans et a permis de suivre 2 205 hommes âgés de 50 ans en 1970. Continuer la lecture de « Il n’est jamais trop tard pour se mettre au sport »

Du sport pour protéger notre vue

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/ceffe2ac283a42c46ed718bfaf5a7207th.jpgUn ensemble d’études menées par le Dr Williams du Laboratoire national de Berkeley conclut à l’importance de la pratique de l’exercice physique de façon régulière pour prévenir la perte de la vision.

Pendant plus de sept ans, ces études ont suivi environ 31 000 coureurs et ont découvert que la pratique de ce sport diminuait les risques de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Le Dr Williams s’est appuyé sur les données collectées pour l’Etude nationale sur la santé des coureurs, qu’il a lui-même créée en 1991.Sur l’ensemble des personnes suivies, seuls 733 hommes et quelques femmes ont signalé avoir développé une cataracte à la fin de l’étude.

Les hommes courant plus de neuf kilomètres par jour ont 35 % de risques en moins de développer une cataracte qu’un homme courant environ deux kilomètres par jour. Pour la DMLA, ils ne sont que 152 personnes à avoir signalé cette maladie en fin d’étude. Une personne courant entre deux et quatre kilomètres par jour a 19 % de risques en moins de développer la maladie par rapport aux sportifs courant moins de deux kilomètres par jour. Au-delà de 4 kilomètres par jour, la baisse de risque atteint 42 à 54 %.Si ces chiffres s’appliquent à des sportifs, il doit encore être prouvé qu’un exercice modéré peut lui aussi influer sur les risques de maladies de la vue. Le Dr Williams cherche maintenant à comprendre ce qui cause ce lien entre exercice intensif et diminution des risques.



Source : Yahoo Santé

L’exercice physique, bon pour la mémoire

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/aee96315c124eea4c53ba7b5cdbcfada.jpgUniversité Columbia, New York, Etats-Unis – L’exercice physique permet de maintenir le cerveau en forme et de réduire les pertes de mémoire, en réduisant le taux de sucre dans le sang. Tels sont les résultats de l’étude publiée par une équipe de chercheurs du Columbia University Medical Center.

Selon cette recherche, publiée dans la revue Annals of Neurology, les pertes de mémoire seraient dues, au moins en partie, à une augmentation du taux de glucose sanguin lié à l’âge.

En aidant à réguler ce taux, une pratique sportive régulière pourrait donc influer indirectement et positivement sur la mémoire et les capacités mentales en général.

« Cette découverte est importante, même pour les gens dépourvus de diabète car le taux de sucre dans le sang tend à augmenter avec l’âge » explique le Dr. Scott Small, directeur de l’étude. Il ajoute : « Que ce soit grâce au sport, à un régime ou à des médicaments, nos recherches suggèrent qu’améliorer le métabolisme du glucose pourrait nous aider à empêcher le déclin de nos capacités mentales lorsque nous vieillissons ». Continuer la lecture de « L’exercice physique, bon pour la mémoire »