Vers de nouveaux traitements à base de chocolat ?

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/vers-de-nouveaux-traitements-a-base-de-chocolat_s.jpgNe vous privez plus de chocolat ! Selon une étude menée à l’Imperial College London, il aurait de nombreuses vertus sanitaires.

Souvent considéré comme un acte de gourmandise, la consommation de chocolat s’avère être bonne pour la santé. Premièrement, cet aliment contient une forte quantité d’antioxydants qui piègent ou neutralisent les radicaux libres. Ces derniers sont responsables de la destruction des cellules et sont impliqués dans certaines maladies dégénératives comme l’arthrite, la sclérose en plaques, l’athérosclérose [artères obstruées par du cholestérol ou des lipides, ndlr], Alzheimer… Ces antioxydants protègent également la peau des rayons ultraviolets.

De plus, le chocolat est une source de theobromine. Il faut toutefois privilégier le chocolat noir à forte teneur en cacao (100 grammes de chocolat blanc en contiennent moins de 0,1 mg contre 150 à 220 mg pour le chocolat au lait et 450 à 1.600 mg pour le chocolat noir). La theobromine est un alcaloïde qui a un effet positif sur l’humeur du consommateur. S’ajoute à cela la présence de phényléthylamine, qui elle aussi procure une sensation de bien-être. Continuer la lecture de « Vers de nouveaux traitements à base de chocolat ? »

La télé serait responsable d’hypertension chez les enfants

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/la-tele-serait-responsable-d-hypertension-chez-les-enfants_s.jpgDans une étude parue dans le Figaro, des chercheurs américains auraient démontré qu’il existe un lien entre l’hypertension chez les enfants et le temps qu’ils passent devant la télévision.

Sur 111 enfants suivis, ceux qui regardent plus d’une heure et demie la télé par jour ont une tension artérielle de 5 à 7 points supérieure à ceux qui ne la regarderaient qu’une demi-heure par jour. « C’est la première fois qu’une étude objective fait un lien direct entre un mode de vie sédentaire et une hypertension indépendamment de l’adiposité (surpoids) », affirme le Dr Eisenmann, responsable de l’étude. Deux explications sont apportées par les chercheurs : l’inactivité physique, qui participerait à la prise de poids, et les troubles du sommeil dus à une exposition tardive à la télévision.

Mieux manger pour prévenir les maladies chroniques

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/643658ef819749543b52e56db8765162.jpgRéponses d’un spécialiste, Serge Hercberg, Professeur de nutrition à la Faculté de médecine Paris-XII et directeur d’une unité de recherche (Unité mixte Inserm/Inra/Cnam/Université Paris-XIII ).

Des études scientifiques ont-elles établi un lien entre santé et alimentation ?

Pr Serge Hercberg : Les cancers, les maladies cardio-vasculaires, l’obésité, le diabète, l’hypertension ou l’ostéoporose, toutes ces grandes maladies chroniques auxquelles nous sommes confrontés, dans les pays riches, sont dues à de multiples facteurs d’ordre génétique, biologique ou environnemental. L’alimentation, comme l’activité physique d’ailleurs,font partie des facteurs environnementaux.

Depuis une vingtaine d’années, de nombreux travaux expérimentaux, cliniques ou épidémiologiques ont permis d’identifier des facteurs de risque ou de protection liés à l’alimentation dans ces grandes maladies chroniques. Or, contrairement aux facteurs génétiques sur lesquels on ne peut pas agir, chacun peut facilement modifier le contenu de son assiette pour limiter les risques. Même si on ne réduit le risque que de 10 %, 15 % ou 20 % dans ces maladies,c’est extrêmement important. Continuer la lecture de « Mieux manger pour prévenir les maladies chroniques »

Existe-t-il un lien entre l’hypertension et l’éducation ?

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/9aea8a22e8200fcab55b3a3a9c136947th.jpgCe mardi, plusieurs études publiées dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) ont révélé que 20 à 50 % de personnes souffriraient d’hypertension et n’en sauraient rien. Et il semblerait que ce problème soit également lié à l’éducation.

On l’appelle aussi l’HTA, l’Hyper Tension Artérielle. D’un point de vue purement scientifique il s’agit de l’élévation permanente des chiffres de la pression artérielle au dessus de 16/9.5. Sachant que la pression artérielle normale est inférieure à 14/9. Comment savoir si l’on souffre de HTA ? D’une manière générale, il n’y a aucun symptôme d’alerte. Le plus souvent c’est lors d’un contrôle médical de routine que le médecin s’en rend compte. Continuer la lecture de « Existe-t-il un lien entre l’hypertension et l’éducation ? »