Les calories ou la vie ?

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/les-calories-ou-la-vie_s.jpgMoins ils consomment de calories, plus les singes vivent longtemps et en meilleure santé. C’est la conclusion à laquelle parvient une équipe de l’Université du Wisconsin, qui a étudié un groupe de 76 singes macaques rhésus sur une période de 20 ans.

Les chercheurs ont aussi démontré qu’une réduction de l’apport calorique ralentit le vieillissement et réduit nettement le risque de cancer, de diabète et d’atrophie du cerveau des singes.

Jusqu’à aujourd’hui, la restriction calorique avait été étudiée sur les vers et les souris, mais jamais sur un animal aussi proche de l’humain.

« Nous avons observé qu’une réduction de l’apport en calories réduit par trois le risque de contracter des maladies liées à l’âge et augmente la survie. » Dr Richard Weindruch Continuer la lecture de « Les calories ou la vie ? »

La caféine favorise la mémoire des femmes

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/la-cafeine-favorise-la-memoire-des-femmes_s.jpgTrois tasses de café quotidiennes ont un effet protecteur sur la mémoire des femmes de plus de 65 ans, selon une étude de l’Inserm.

Boire du café pour ne pas oublier. C’est, en résumé, la conclusion d’une étude publiée mardi 7 août par la revue sépcialisée Neurology qui affirme que boire au moins trois tasses de café (ou 6 tasses de thé) par jour a un effet protecteur sur la mémoire des femmes de plus de 65 ans, comparées à celle qui n’en boivent qu’une tasse ou même moins.

L’étude de l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm) réalisée en collaboration avec l’université de Lisbonne, a examiné la relation entre consommation de caféine et performances intellectuelles dites « cognitives » (mémoire, langage, logique…) chez 4.197 femmes et 2.820 hommes âgés de 65 ans et plus. Continuer la lecture de « La caféine favorise la mémoire des femmes »

Pour garder le cerveau actif : la vitD

La vitamine D a des effets bénéfiques sur la santé intellectuelle des hommes vieillissants.



Des chercheurs britanniques de l’Université de Manchester soutiennent que des taux élevés de cette vitamine améliorent le fonctionnement du cerveau de manière encore plus importante chez les hommes après 60 ans.

Leurs travaux, qui ont porté sur plus de 3000 hommes âgés de 40 à 79 ans, montrent que les hommes présentant des niveaux élevés de vitamine D ont mieux réussi un test neuropsychologique.

En outre, les chercheurs ont également découvert que la relation entre des taux élevés de vitamine D et de bonnes performances du cerveau était encore plus significative chez les hommes âgés de plus de 60 ans, sans toutefois pouvoir en expliquer la raison.

Selon l’un des auteurs de l’étude, le Dr David Lee, ces résultats pourraient contribuer à lutter contre le vieillissement du cerveau.

La principale source de vitamine D est une exposition de 10 à 15 minutes par jour au soleil. Ses principales sources alimentaires sont les poissons gras.

Les résultats complets sont publiés dans le Journal of Neurology, Neurosurgery and Psychiatry.

Source : Radio Canada

Pourquoi les cheveux deviennent-ils gris ?

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/bb3a900cf09007a84f53f7f7120750abth.jpgDes chercheurs de l’université de Mainz et de l’université de Bradford (Grande-Bretagne) ont élucidé le mystère des cheveux gris.

Le responsable s’appelle le peroxyde d’hydrogène, plus connu sous le nom d’eau oxygénée. Cette substance est produite par le corps, notamment au niveau des cheveux, en petites doses. Mais sa production augmente avec l’âge et le corps n’arrive plus à la dégrader aussi vite qu’avant.Le Dr Decker et les autres chercheurs de son équipe expliquent cette difficulté par la raréfaction d’une enzyme appelée catalase, qui permet la réaction chimique d’oxydoréduction de l’eau oxygénée. Avec l’âge, cette enzyme est moins présente dans le corps. L’eau oxygénée peut donc atteindre la tyrosinase et modifier la structure de cette enzyme qui joue, elle, un rôle sur la couleur des cheveux, des yeux et même de la peau.Cette découverte va donc au-delà de simples traitements possibles contre les cheveux gris. Elle concerne aussi les maladies de peau comme le vitiligo, entraînant une dépigmentation progressive de la peau.

Source : Yahoo Santé

Vieillissement précoce lié au tabac, au stress, aux antidépresseurs, au soleil, …

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/e9ee143f78df7258c21cbfda485a9a6d.jpgUne étude, publiée par la revue Plastic et Reconstructive Surgery, a comparé l’âge apparent de 186 sœurs jumelles identiques recrutées au Festival annuel des jumeaux à Twinsburg (Ohio). Les jumelles étant génétiquement programmées pour vieillir de la même manière, les différences dans leur apparence indiquent l’influence de l’environnement et du mode de vie, explique le Dr Bahman Guyuron, auteur principal de l’étude. Des photos des participantes étaient prises et 4 observateurs évaluaient leur âge à partir de ces photos.

L’étude a confirmé les effets sur le vieillissement des facteurs connus que sont le soleil, le tabac et l’alcool. Elle montre aussi un lien entre le vieillissement et le stress ainsi que la prise d’antidépresseurs.

Dix ans de tabagisme augmentait de 2,5 ans l’âge apparent. Le divorce l’augmentait de 2 ans comparativement aux soeurs mariées, célibataires ou même veuves.

La consommation d’antidépresseurs était aussi associée avec une apparence plus âgée. L’étude ne permet pas de préciser si le lien observé est attribuable aux antidépresseurs en soi ou à la dépression. Mais précise le chercheur, « nous savons que tous les antidépresseurs relaxent en quelque sorte les muscles du visage, ce qui peut donner une apparence plus affaissée. » Continuer la lecture de « Vieillissement précoce lié au tabac, au stress, aux antidépresseurs, au soleil, … »

S’oxyder n’est pas forcément vieillir

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/712d3335d2722f98c3e9770b9f89e084th.jpgUne nouvelle étude vient de jeter un pavé dans la mare pour ceux qui voyaient dans les antioxydants une fontaine de Jouvence. Cette étude suggère que les antioxydants sont peu susceptibles de prévenir le vieillissement.

Les régimes alimentaires et les produits de beauté qui prétendent avoir des propriétés antioxydantes ne sont pas de nature à empêcher le vieillissement, selon cette recherche financée par le Wellcome Trust (WT), un fonds britannique destiné à la recherche et à l’innovation dans le domaine biomédical. Les chercheurs de l’Institute of Healthy Ageing de l’University College London (UCL) affirment tout simplement que la théorie sur les causes du vieillissement de la population qui date de 50 ans s’est trompée.

Une théorie qui vieillit mal

En 1956, Denham Harman a proposé une théorie voulant que le vieillissement résulte d’une accumulation de dommages moléculaires causés par le «stress oxydatif», l’action de formes réactives de l’oxygène, tels que les ions superoxyde, sur les cellules. Cette théorie domine le domaine de la recherche sur le vieillissement depuis plus de cinquante ans. Mais, une étude publiée en ligne aujourd’hui dans la revue Genes & Development suggère que cette théorie est probablement incorrecte et que l’ion superoxyde n’est pas l’une des principales causes du vieillissement de la population. Continuer la lecture de « S’oxyder n’est pas forcément vieillir »