Un aveugle parvient à voir… avec sa langue

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/un-aveugle-parvient-a-voir-avec-sa-langue_s.pngCraig Lundberg a perdu la vue. Mais grâce à une sucette en plastique posée sur sa langue, il l’a aujourd’hui presque retrouvée…

Voir le monde grâce à sa langue. Loin d’être le titre d’un nouvel ouvrage culinaire sur les saveurs du monde, cette phrase illustre l’expérience qu’est en train de vivre le caporal anglais Craig Lundberg. Ce jeune militaire de 24 ans teste un appareil lui permettant de (re)distinguer l’espace et les choses grâce à sa langue : le BrainPort.

En 2007, le caporal Craig Lundberg est blessé sur le terrain, après l’explosion d’une grenade à Bassorah. Son visage est touché. Son œil gauche doit être enlevé et son œil droit est gravement atteint. Le militaire britannique est désormais aveugle. Loin de se laisser abattre, à son retour en Angleterre, il fait preuve d’une grande motivation pour diverses initiatives. « C’est ce qui nous a mené à penser que le caporal était la bonne personne pour tester ce prototype du BrainPort », admet-on au ministère de la Défense britannique.

Voir la vidéo : BrainPort

Langue électrique Continuer la lecture de « Un aveugle parvient à voir… avec sa langue »

Thérapie génique contre cécité congénitale : encore un bon résultat !

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/therapie-genique-contre-cecite-congenitale-encore-un-bon-resultat_s.jpgUne nouvelle victoire vient d’être remportée contre l’amaurose congénitale de Leber, qui conduit le plus souvent à la cécité complète à l’âge adulte. L’an dernier, quatre personnes avaient recouvré une partie de leur vision. Aujourd’hui, la même technique génique vient de faire ses preuves en démontrant qu’elle fonctionne bien mieux chez les enfants.

Corey Haas, 9 ans, parvient désormais à faire du vélo et une vidéo le montre en train de marcher le long d’un parcours fléché et encombré d’obstacles. Pourtant, Corey est né avec l’une des formes de l’amaurose congénitale de Leber (ou LCA, de son nom anglais). Cette maladie, qui affecte les photorécepteurs, provoque un gros déficit de vision à la naissance qui évolue le plus souvent en une cécité totale vers quarante ans. On sait aujourd’hui que la cause est génétique. L’un des gènes nécessaires à la synthèse d’un photorécepteur fonctionne mal. Plusieurs gènes sont impliqués et il existe donc autant de formes de cette maladie (au moins 11 connues actuellement). Continuer la lecture de « Thérapie génique contre cécité congénitale : encore un bon résultat ! »

Les lentilles cosmétiques sont dangereuses pour les yeux !

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/les-lentilles-cosmetiques-sont-dangereuses-pour-les-yeux_s.jpgVous voulez vous faire un œil de chat ou un œil rouge de vampire pour une soirée d’Halloween ? Ou simplement des yeux bleus ou verts pour changer un peu au quotidien ? Attention, les lentilles cosmétiques peuvent aussi vous coûter la vue.

Lorsqu’il n’est pas accompagné des précautions indispensables, le port de lentilles cosmétiques soumet l’œil à des risques graves : « infection, abcès de la cornée voire perte de l’œil » énumère le docteur Jean-Michel Muratet, membre du SNOF (Syndicat national des Ophtalmologistes de France). Ceux qui les utilisent connaissent en effet rarement les règles d’entretien. Tout comme les lentilles de vue prescrites par un professionnel, ces lentilles-là doivent être utilisées correctement.

Les précautions indispensables Continuer la lecture de « Les lentilles cosmétiques sont dangereuses pour les yeux ! »

Une thérapie génique a rendu la vision des couleurs à des singes

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/une-therapie-genique-a-rendu-la-vision-des-couleurs-a-des-singes_s.jpgDeux singes-écureuils, qui ne pouvaient distinguer que le jaune et le bleu, ont acquis une perception complète des couleurs grâce à l’insertion d’un gène humain dans leur rétine. Cette découverte, qui a de quoi étonner, laisse présager des traitements possibles pour des maladies de la vision, même congénitales.

Sam et Dalton sont deux singes-écureuils, encore appelés saïmiri (Saimiri sciureus), d’où le nom du premier. Il y a encore deux ans, comme tous les mâles de leur espèce, ils ne distinguaient que deux teintes, le jaune et le bleu, mais ni le rouge ni le vert. D’où le nom du second, qui est celui de John Dalton, le médecin anglais qui décrivit en 1798 ce trouble héréditaire de la vision qu’on appelle depuis le daltonisme. Aujourd’hui, Sam et Dalton triomphent de tous les tests imaginés pour dépister cette maladie, comme en témoigne une publication dans la revue Nature. Continuer la lecture de « Une thérapie génique a rendu la vision des couleurs à des singes »

Oeil bionique : de nouveaux espoirs pour les déficients visuels

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/oeil-bionique-de-nouveaux-espoirs-pour-les-deficients-visuels_s.jpgDepuis quelques années, des laboratoires travaillent à la mise au point de rétines artificielles pour rendre un semblant de vue à des personnes déficientes visuelles. Les premières implantations ont eu lieu en 2002 avec une première génération de dispositifs. Une seconde génération est à l’étude, notamment dans un hôpital français.

Chez les patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge ou de rétinite pigmentaire (retinitis pigmentosa), seules les cellules photoréceptrices de la rétine sont touchées. Leurs connexions nerveuses et le nerf optique lui-même restent intacts et donc fonctionnels. L’idée est d’utiliser une mini caméra sur une paire de lunettes pour enregistrer une image et la transmettre par radio à une toute petite plaque équipée d’un réseau d’électrodes implantée sur la rétine du patient. En stimulant les connexions nerveuses, un semblant de vision devrait pouvoir être rendu, avec des images en noir et blanc dont la résolution augmente avec le nombre d’électrodes présentes sur la plaque. Continuer la lecture de « Oeil bionique : de nouveaux espoirs pour les déficients visuels »

Des lentilles de contact reconstituant la cornée

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/des-lentilles-de-contact-reconstituant-la-cornee_s.jpgDes chercheurs de l’université de Nouvelle-Galles du Sud ont mis au point une nouvelle technique utilisant des lentilles de contact capables de recréer la surface oculaire.

L’épithélium de la cornée se compose de plusieurs couches de cellules jouant un rôle de barrière et facilitant la dispersion des larmes. Quand ces cellules se dégradent, alors qu’elles se renouvellent normalement rapidement, des troubles de la cornée apparaissent, pouvant conduire à la cécité.Des traitements à base de cellules souches capables de reconstituer la surface oculaire de patients atteints de troubles de la cornée ont montré leur efficacité. Mais leurs réactions face à certains produits animaux, humains et synthétiques les rendent complexes à utiliser. Continuer la lecture de « Des lentilles de contact reconstituant la cornée »

Cornée artificielle : la première greffe française suscite l’espoir

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/11c70716e6a2b1ead9e5a9d54177f98f.jpgA l’hôpital de La Timone, à Marseille, l’équipe de Louis Hoffart a greffé sur un patient une cornée artificielle, provenant des Etats-Unis. C’est une première en France et une étape importante car la voie alternative, celle du greffon naturel, est rendue difficile par le manque de donneurs.

La cornée est cette membrane solide et transparente, à la forme rebondie, par laquelle entre la lumière. Elle est juste protégée par une couche cellulaire et son rôle pour la vision est primordial. C’est la principale lentille de l’œil, convergente dirait un spécialiste de l’optique. La seconde est formée par le cristallin qui, lui, est souple, permettant de faire varier le point focal et donc d’effectuer la mise au point (un autofocus inventé il y a très longtemps). C’est à cause de la cornée que nous pleurons car cette délicate lentille, qui n’est irriguée par aucun vaisseau dans sa partie centrale, doit rester très humide (elle contient 78% d’eau). Côté intérieur, l’humeur aqueuse s’en occupe mais côté extérieur, ce sont les glandes lacrymales qui l’arrosent copieusement. Continuer la lecture de « Cornée artificielle : la première greffe française suscite l’espoir »

Du sport pour protéger notre vue

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/ceffe2ac283a42c46ed718bfaf5a7207th.jpgUn ensemble d’études menées par le Dr Williams du Laboratoire national de Berkeley conclut à l’importance de la pratique de l’exercice physique de façon régulière pour prévenir la perte de la vision.

Pendant plus de sept ans, ces études ont suivi environ 31 000 coureurs et ont découvert que la pratique de ce sport diminuait les risques de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Le Dr Williams s’est appuyé sur les données collectées pour l’Etude nationale sur la santé des coureurs, qu’il a lui-même créée en 1991.Sur l’ensemble des personnes suivies, seuls 733 hommes et quelques femmes ont signalé avoir développé une cataracte à la fin de l’étude.

Les hommes courant plus de neuf kilomètres par jour ont 35 % de risques en moins de développer une cataracte qu’un homme courant environ deux kilomètres par jour. Pour la DMLA, ils ne sont que 152 personnes à avoir signalé cette maladie en fin d’étude. Une personne courant entre deux et quatre kilomètres par jour a 19 % de risques en moins de développer la maladie par rapport aux sportifs courant moins de deux kilomètres par jour. Au-delà de 4 kilomètres par jour, la baisse de risque atteint 42 à 54 %.Si ces chiffres s’appliquent à des sportifs, il doit encore être prouvé qu’un exercice modéré peut lui aussi influer sur les risques de maladies de la vue. Le Dr Williams cherche maintenant à comprendre ce qui cause ce lien entre exercice intensif et diminution des risques.



Source : Yahoo Santé