Tension artérielle : attaquer tôt, et en douceur

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/7a62d27f944af7569f894d6af8ea7848th.jpgPremière cause d’accident vasculaire cérébral (AVC) en France, l’hypertension artérielle (HTA) s’installe parfois très tôt : à l’adolescence exceptionnellement, mais elle touche déjà 8% des plus de 40 ans. Mais ce n’est pas une fatalité. Une étude australienne en effet, a montré que sans traitement contraignant, sans médicaments, la simple prise de Coenzyme Q10 (CoQ10) en suppléments alimentaires permettait de faire baisser significativement la tension artérielle.

La tension, vous le savez, se définit comme la pression exercée par le sang sur la paroi des artères. Rien à voir avec la tension nerveuse due au stress ! Elle est exprimée en millimètres de mercure par deux nombres. Le plus élevé correspond à la pression systolique, provoquée par la contraction du cœur. L’autre reflète la pression diastolique, en phase de repos. Par exemple, une tension de 14/9 signifie que la pression systolique est de 140 mmHg et la diastolique de 90mmHg. Retenez ces chiffres : lorsqu’ils sont dépassés, il est indispensable de se faire prendre en charge. Ce qui ne va pas sans contraintes : régime, médicaments à prendre en permanence…

Tant et si bien qu’un hypertendu sur deux abandonne son traitement au bout de seulement un an ! D’abord sans doute, parce que les effets secondaires des antihypertenseurs sont nombreux : bouche sèche, constipation, dépression, troubles de la libido…Et par-dessus le marché, l’HTA est une maladie… sans symptômes. On ne se sent pas malade, on n’a mal nulle part… et du coup, on ne perçoit pas les risques encourus. Les 120 000 AVC qui se produisent chaque année en France montrent pourtant, qu’ils sont bien réels !

Or depuis 15 ans, plusieurs études ont démontré l’intérêt d’une autre voie thérapeutique, bien plus douce : celle de la coenzyme Q10. Pour mieux en évaluer la portée, l’équipe du Dr Franklin L. Rosenfeldt (Unité de recherche en chirurgie cardiaque, Alfred Hospital de Melbourne) a compilé 12 essais cliniques. Tous portaient sur le rôle de ce nutriment naturel dans la régulation de la tension artérielle.

Les résultats sont pour le moins, concluants. « Une supplémentation en CoQ10 à hauteur de 100 à 120mg par jour permet de baisser la tension systolique de 17mmHg, et la diastolique de 10 mmHg » concluent les auteurs. « Sans aucun effet secondaire significatif » a précisé Franklin L. Rosenfeldt. Mieux, cette approche « s’est avéré efficace en complément du traitement conventionnel chez des hypertendus non équilibrés ».

En clair, la Coenzyme Q10 agirait à la fois en prévention et comme adjuvant d’un traitement conventionnel. « C’est exactement cela » assure le Pr Svend Aage Mortensen de l’Hôpital Universitaire de Copenhague (Danemark), l’un des cardiologues en Europe les plus pointus en matière d’utilisation de coenzyme Q10. « Mais il faut que la supplémentation soit d’au moins 100mg à 200mg par jour. Sinon, les bénéfices ne sont pas les mêmes ».

Votre médecin peut vous guider dans le choix d’une bonne supplémentation. Insistons toutefois sur le fait que la CoQ10 étant liposoluble, il est important que le complément utilisé soit proposé sous une forme liée à de l’huile, plutôt qu’en poudre ou en comprimés. Cette association assure une meilleure assimilation par l’organisme.

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/65dfd0313c724ab20b4fee4a72857b22.jpg

Source : Yahoo Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *