Le cannabis augmente le risque de maladies psychiques

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/le-cannabis-augmente-le-risque-de-maladies-psychiques_s.jpgUne consommation durable de cannabis augmente le risque de maladies psychiques telles que des psychoses, des hallucinations visuelles ou auditives et des délires, selon une étude australienne publiée lundi aux Etats-Unis.

Les chercheurs de l’institut cérébral de l’Université du Queensland ont interrogé 3.800 jeunes d’une vingtaine d’années sur leur consommation de cannabis et sur la survenue d’éventuels troubles psychiques.

Un peu plus de 14% d’entre eux ont indiqué qu’ils consommaient du cannabis depuis six ans ou plus. L’étude a établi que ces jeunes gens avaient un risque deux fois plus élevé de souffrir de psychoses comme la schizophrénie que ceux qui n’en ont jamais consommé. Continuer la lecture de « Le cannabis augmente le risque de maladies psychiques »

Insomnie: la psychothérapie plus efficace que les somnifères

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/insomnie-la-psychotherapie-plus-efficace-que-les-somniferes_s.gifSi vous souffrez d’insomnie chronique, il se pourrait que vous ayez avantage à troquer les somnifères contre une psychothérapie de type cognitivo-comportementale.

C’est ce qu’indiquent les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Université Laval, publiées dan le Journal of the American Medical Association (JAMA)1.

Ayant mis au point une psychothérapie de type cognitivo-comportementale efficace pour traiter les insomniaques, le psychologue Charles Morin et son équipe voulaient savoir si l’emploi d’un somnifère pourrait contribuer à améliorer le traitement.

Ils ont ainsi recruté 160 personnes souffrant toutes d’insomnie chronique depuis 10 ans, en moyenne. Par définition, une personne souffre de ce trouble lorsqu’elle met plus de 30 minutes avant de s’endormir ou qu’elle passe plus de 30 minutes éveillée au milieu de la nuit, au moins trois fois par semaine.

Avec ou sans somnifère? Continuer la lecture de « Insomnie: la psychothérapie plus efficace que les somnifères »