Antidouleur, antidépresseur : une molécule « tout-en-un »

Des scientifiques de l’Institut Pasteur associés au CNRS et une équipe du centre de recherche en neuro-psychopharmacologie ETAP-Ethologie Appliquée (Vandoeuvre-lès-Nancy) ont mesuré, chez l’animal, les pouvoirs analgésique et antidépresseur de l’Opiorphine, un messager hormonal naturellement sécrété chez l’homme découvert à l’Institut Pasteur en 2006 : la molécule s’avère aussi puissante que la morphine et ses effets secondaires sont bien moindres. Elle a en outre la même efficacité que l’imipramine, un antidépresseur présent sur le marché, sans ses effets secondaires....

3/9/2010 · 3 min · Caroline

Les bébés dorlotés font des adultes moins stressés

L’affection maternelle débordante offerte aux bébés âgés de quelques mois les rend mieux à même d’affronter les problèmes de la vie quand ils sont adultes, selon une étude publiée mardi dans le “Journal d’épidémiologie et de santé communautaire”, une revue américaine. Pour cette étude menée auprès de 482 personnes dans l’Etat américain du Rhode Island, les chercheurs ont comparé des données sur la relation de bébés de 8 mois avec leur mère, et leur fonctionnement émotionnel, mesuré par des tests, à l’âge de 34 ans, dans les années 90....

29/7/2010 · 3 min · Caroline

Vers de nouveaux traitements à base de chocolat ?

Ne vous privez plus de chocolat ! Selon une étude menée à l’Imperial College London, il aurait de nombreuses vertus sanitaires. Souvent considéré comme un acte de gourmandise, la consommation de chocolat s’avère être bonne pour la santé. Premièrement, cet aliment contient une forte quantité d’antioxydants qui piègent ou neutralisent les radicaux libres. Ces derniers sont responsables de la destruction des cellules et sont impliqués dans certaines maladies dégénératives comme l’arthrite, la sclérose en plaques, l’athérosclérose [artères obstruées par du cholestérol ou des lipides, ndlr], Alzheimer… Ces antioxydants protègent également la peau des rayons ultraviolets....

27/3/2010 · 2 min · Caroline

Des traces d'un vrai virus dans le génome humain !

Depuis 2001, on sait qu’environ 8% de notre patrimoine génétique n’est pas hérité de nos ancêtres mais de rétrovirus. Un groupe de chercheur vient d’y trouver des traces d’un virus classique et connu, dont on sait qu’il est responsable de troubles neurologiques chez les mammifères. La découverte pourrait éclairer d’un jour nouveau certaines maladies mentales, comme la schizophrénie. Chez les rétrovirus, le matériel génétique est fait d’ARN et non d’ADN. Pour se reproduire chez l’hôte infecté, ils copient une partie de leur ARN sous forme d’ADN, lequel s’insère ensuite dans le patrimoine génétique de l’individu contaminé....

18/1/2010 · 3 min · Caroline

Un viagra au féminin

Un antidépresseur pourrait bientôt être commercialisé contre le manque de désir sexuel chez la femme. Des travaux dirigés par la Dre Elaine E. Jolly de l’Université d’Ottawa montrent en effet qu’un médicament initialement testé pour traiter la dépression augmente la libido des femmes. La molécule flibansérine développée par la compagnie pharmaceutique allemande Boehringer Ingelheim a été testée sur 2000 Canadiennes, Américaines et Européennes dans le cadre de trois études cliniques sur ses effets contre la perte de désir sexuel chez la femme....

17/11/2009 · 1 min · Caroline

Le millepertuis aussi efficace que les antidépresseurs contre la dépression

Le millepertuis, une phytothérapie utilisée depuis longtemps en Europe pour le traitement de la dépression, serait efficace pour traiter la dépression de sévérité légère à modérée selon une étude allemande qui a analysé 29 recherches publiées sur le sujet. “Dans l’ensemble, nous avons constaté que des extraits de millepertuis avaient une efficacité supérieure aux placebos et égale aux antidépresseurs, avec moins d’effets secondaires”, dit Klaus Linde du Centre for Complementary Medicine à Munich, principal auteur....

20/12/2008 · 2 min · Caroline