Une piste afin de retarder la ménopause

Testée sur la souris, une greffe de cellules souches germinales d’ovaires permettrait d’avoir une descendance. La ménopause ne sera-t-elle bientôt pour les femmes qu’un vague souvenir historique ? La réponse n’est pas claire. Mais, toujours est-il que des chercheurs chinois de l’université de Shanghaï viennent de publier dans la revue Nature Cell Biology des résultats montrant, chez la souris stérile, qu’il est possible de greffer des cellules souches germinales d’ovaires permettant d’avoir une descendance....

26/4/2009 · 2 min · Caroline