La stimulation cérébrale profonde efficace contre les TOC

Pour soigner des formes graves de troubles obsessionnels compulsifs, des chercheurs français ont eu recours à la stimulation cérébrale profonde, déjà utilisée pour la maladie de Parkinson. Les résultats du premier essai clinique sont encourageants. Pour les personnes qui souffrent d’une forme sévère de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), le quotidien est un enfer. Afin de combattre leurs peurs et leur anxiété, elles sont obligées d’effectuer des rituels de vérification, de nettoyage ou de rangement....

16/1/2009 · 3 min · Caroline