Découverte d’un gène fondamental régulant le vieillissement du cerveau

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/be366e93ef05847a59bd38a184bc8f3e.jpgL’Hôpital Maisonneuve-Rosemont rapporte que l’un de ses chercheurs a effectué un pas de géant contre la dégradation du cerveau en identifiant le gène qui contrôle le vieillissement normal et pathologique des neurones du système nerveux central.



Le Dr Gilbert Bernier et son équipe ont identifié une mutation chez la souris qui récapitule de façon accélérée le vieillissement du système nerveux central, notamment.

Les résultats démontrent que le gène Bmi1 est un régulateur direct du vieillissement cellulaire.

Le communiqué de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont signale que les travaux du Dr Bernier et son équipe contribuent à l’établissement d’une programmation génétique lié à la dégénérescence des neurones. Cela pourrait peut-être, un jour, freiner le vieillissement du cerveau et ainsi prévenir des maladies comme l’Alzheimer et le Parkinson.

L’étude est publiée ce vendredi dans « Journal of Neuroscience ».

Les antipsychotiques pour les symptômes de l’Alzheimer augmentent la mortalité

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/130bacad4a783361de3fd190b6d6f3efth.jpgLes médicaments antipsychotiques augmentent la mortalité chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, selon une étude britannique publiée dans la revue Lancet Neurology.

Les médicaments antipsychotiques (ou neuroleptiques), autorisés pour le traitement de la schizophrénie ou du trouble bipolaire, sont utilisés pour calmer l’agitation et l’agressivité chez 30 à 60% des personnes atteintes de démence placées en établissements en Europe et en Amérique du Nord, selon les auteurs de l’étude.

Des études précédentes, menées sur des courts termes (6 à 12 semaines), ont montré un bénéfice des traitements antipsychotiques sur les symptômes d’agitation et d’agressivité. Mais elles ont indiqué des effets secondaires dommageables. La récente étude confirme les risques associés à ces médicaments. Continuer la lecture de « Les antipsychotiques pour les symptômes de l’Alzheimer augmentent la mortalité »

Alzheimer : des troubles décelables plus de dix ans avant le diagnostic

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/11fc09e23993d47071b01c7eb8e4f35b.jpgDes signes précurseurs d’ordre intellectuel apparaissent de six à douze ans avant le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, ont établi des chercheurs français.

Ces indices se présentent sous forme de problèmes de concentration et des troubles de mémoires, montre une étude menée avec la collaboration de 3777 Français.

Ces résultats indiquent donc qu’un diagnostic précoce d’Alzheimer pourrait être établi dix ans ou même plus avant le début du stade de démence avérée. Continuer la lecture de « Alzheimer : des troubles décelables plus de dix ans avant le diagnostic »