Multiplication de cellules souches sanguines, une première mondiale

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/d0518b2b1a9c1e5cf369ba890cd593d0th.jpgDes chercheurs canadiens ont réussi à multiplier des cellules souches sanguines en laboratoire, une première mondiale qui accélérera la mise au point de traitements pour les patients en attente de greffe de moelle osseuse, ont-ils annoncé jeudi.

L’équipe de l’Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal a indiqué dans un communiqué avoir réussi à produire en laboratoire une grande quantité de cellules souches à partir d’un nombre infime de cellules souches sanguines provenant de la moelle osseuse.

Les cellules humaines dites « souches » sont à l’origine de toutes les autres et ont la capacité de se reproduire à vie sans se modifier.

Il s’agit d' »une première mondiale » et d' »un pas de géant vers la mise au point d’un traitement », qui « pourrait avoir d’importantes retombées dans plusieurs domaines », a ajouté l’IRIC.

L’institut rappelle que chaque année, des milliers de personnes attendent en vain une greffe de moelle osseuse par manque de donneur compatible. Une greffe de cellules souches de moelle osseuse peut permettre de reconstituer la moelle osseuse du receveur, mais la principale difficulté reste d’obtenir un nombre suffisant de cellules souches compatibles.

Pour produire de grandes quantités de cellules souches dites hématopoiétiques, qui donnent naissance aux cellules sanguines matures et qui pourraient empêcher le rejet d’organe, l’équipe a identifié dix protéines parmi 700 candidates.

Les chercheurs indiquent qu’ils peuvent se servir de chacune de ces protéines pour forcer ces cellules à se multiplier en laboratoire. « La prochaine étape consiste à vérifier si cela fonctionne aussi chez l’humain », a déclaré le chef de l’équipe, le Dr Guy Sauvageau. Les tests se dérouleront à l’hôpital Maissonneuve-Rosemont de Montréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *