Notre cœur a besoin de vitamine D

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/108f7859a4f9fe0c73b40f346d64ffa4th.jpgLa carence en vitamine D augmenterait le risque de maladie cardiovasculaire.

Le taux sanguin idéal de vitamine D devrait se situer entre 30 et 50 nanogrammes par millilitre (ng/ml). Or des données récentes, fournies par la Framingham Heart Study, montre qu’un taux inférieur à 15 ng/ml ferait doubler le risque d’accidents cardiovasculaires.

Le Pr James O’Keefe, cardiologue à l’Institut du Cœur de Kansas City. « La carence en vitamine D doit être considérée comme un facteur de risque cardiovasculaire à part entière », précise-t-il. Continuer la lecture de « Notre cœur a besoin de vitamine D »

La flore intestinale et les probiotiques jouent un rôle sur le stress et le comportement

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/fb13bc1d5ada27f1f0edfdb0db82e800.jpgDes chercheurs du monde entier réunis à l’occasion du Séminaire Scientifique de l’Institut Rosell-Lallemand ouvrent la voie à des applications innovantes.

Le séminaire avait pour thème central les relations complexes qu’entretiennent le cerveau et l’intestin. Des études passionnantes et innovantes qui contribuent à mieux comprendre les interactions entre cet axe << cerveau-intestin >> et la flore intestinale ainsi que le potentiel des probiotiques furent présentées. Des études comportementales chez les animaux montrent en effet que les probiotiques peuvent aider à gérer le stress ou l’anxiété, ou même influer sur le comportement. Ces résultats aident à mieux appréhender ceux observés lors d’essais cliniques chez l’homme. Des maladies complexes dont on sait aujourd’hui qu’elles impliquent l’axe cerveau-intestin , tel le syndrome de l’intestin irritable, peuvent être ciblées avec des probiotiques. Continuer la lecture de « La flore intestinale et les probiotiques jouent un rôle sur le stress et le comportement »

Avez-vous le gène qui rend la caféine nocive pour votre coeur?

https://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/841e6f04e33a5435bae4cadca86c79be.jpgSelon votre profil génétique, la caféine pourrait avoir ou non des effets néfastes sur votre santé cardiaque, selon Ahmed El-Sohemy, professeur au Département des sciences nutritionnelles de l’Université de Toronto.

Près de la moitié des individus verrait le risque d’infarctus augmenter après avoir bu deux ou trois tasses de café par jour. Et l’autre moitié de la population courrait moins de risque de subir un infarctus pour une même consommation de café.

« Le problème, en ce moment, c’est que les gens ne savent pas dans quel sous-groupe ils se situent », mentionne Ahmed El-Sohemy. Ainsi, en sachant s’ils sont porteurs ou non du gène qui rend la caféine nocive pour eux, les gens seraient en mesure d’ajuster leurs habitudes de consommation et de prévenir ainsi certains problèmes de santé, souligne-t-il. Continuer la lecture de « Avez-vous le gène qui rend la caféine nocive pour votre coeur? »