Variations génétiques prédisposant à différents cancers

http://www.sante-decouverte.com/wp-content/uploads/imgsd/variations-genetiques-predisposant-a-differents-cancers_s.jpgDes variations génétiques en particulier sur le chromosome 9p21 sont associées à un risque accru de développer des cancers du cerveau et de la peau, selon cinq études publiées dimanche dans la revue Nature Genetics.

Une étude menée par le Centre M.D.Anderson (Université du Texas, Etats-Unis) et l’Institut de la recherche sur le cancer de Londres a mis en évidence des variations associées à une augmentation du risque de gliome dans 5 gènes dont le gène CDKN2A situé sur le chromosome 9.

Les gliomes sont les tumeurs du cerveau les plus fréquentes chez l’adulte.

Une étude américaine de l’Université de Californie (San Francisco) et de la Mayo Clinic a montré un lien entre des variations sur le chromosome 9 et une forme agressive de cancer du cerveau, le glioblastome.

« Ce n’est pas une raison pour que les individus présentant ces variations génétiques passent un CT scan (examen d’imagerie, NDLR) chaque année », a toutefois tempéré Robert Jenkins, un des auteurs de l’étude, soulignant le rôle des facteurs environnementaux dans le développement des cancers.

Des variations génétiques sur le chromosome 9p21 associées à un risque accru de mélanome, le plus grave des cancers de la peau, ont par ailleurs été identifiées dans deux études, dont l’une conduite à la fois en Europe et en Australie.

Enfin des variations génétiques, dont une sur le chromosome 9p21, sont également associées à une augmentation du risque de carcinome basocellulaire, forme de cancer de la peau la plus fréquente, selon des chercheurs de la société deCode Genetics.

Le principal facteur de risque connu des cancers cutanés est l’exposition au soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *